Finances

Interprétation très personnelle de la réalité par Jean-Jacques Bellet.

  • Jean-Jacques Bellet a été interviewé sur TELE-GRENOBLE (Grenoble-Info du 15 juin 2013) et voici ci-après quelques unes de ses déclarations.

  • Jean-Jacques Bellet :  » Chaque euro est discuté en commission des finances. « 

Faux ! répondent les élus de l’opposition en le déplorant. Malgré plusieurs demandes, Mr Bellet maire n’a jamais créé officiellement de Commission Finances.

  • Jean-Jacques Bellet : «  Les impôts n’ont pas été augmentés. « 

La réalité est que la part communale du montant de la taxe d’habitation a augmenté de 28 % et celle de la taxe foncière de 30 %. Ceci est vérifiable sur vos avis d’imposition de 2007 et 2013, en y comparant les montants « cotisation » de le colonne « commune« 

En effet sur les 6 années de son mandat:

  • Le taux d’imposition de la taxe d’habitation sur la base imposable (qui est fixé par la commune) est passé de 8,46 % à 9.71 %  soit une augmentation de 14,8 % ; La base imposable a elle augmenté de  11,14 %. Ce qui donne 27.57 % d’augmentation au total.
  • Le taux d’imposition de la taxe  foncière sur la base de cotisation (qui est fixé par la commune) est passé de 20,93  % à 24,47%  soit une augmentation de 16,9 % ; La base de cotisation a elle augmenté de 11,35 %.  Ce qui donne au total 30,19 %

D’autre part, à l’initiative de Jean-Jacques Bellet Maire, la taxe communale sur la consommation électrique  est appliquée depuis 2010 (TCFE). De l’ordre de 5 % sur 80 % du montant de votre consommation électrique.

Source : ministère de l’écologie, du développement durable et de l’écologie

  • Jean-Jacques Bellet :  » L’eau reste très peu chère. « 

Certes, mais…mais cela ne va pas durer au rythme imposée par Jean-Jacques Bellet. Ceci est vérifiable en consultant vos factures d’eau.

La dette s’envole !

Augmentation de la dette pendant la mandature de Jean-Jacques Bellet pour Varces : 21,5 %

Augmentation de la dette pendant la même période pour une commune similaire (strate) : 1 %

Pour un Varçois, la dette est 53 % plus élevée que celle d’un habitant d’une commune similaire (strate).

Chiffres extraits du site du ministère de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *