A propos de la vie scolaire

Pour redonner à l’école toute son importance au sein de la commune

Vivre Varces s’engage à :

Etablir sans délai une véritable concertation entre toutes les parties concernées par la réforme des rythmes scolaires : enseignants, parents, ATSEM, animateurs et agents de service afin d’ajuster au mieux l’organisation de la journée scolaire, dans la marge de manœuvre qui nous restera

– Assurer la gratuité des 3/4 h d’activités périscolaires qui concordent avec le temps scolaire des APC (Activités Pédagogiques Complémentaires)

– Pérenniser et améliorer les services scolaires, périscolaires et extra scolaires

– Favoriser l’accès à la culture en facilitant les sorties culturelles et la venue de spectacles dans les écoles et à l’Oriel

– Soutenir la création de projets scolaires et périscolaires, notamment dans le domaine du Développement Durable en partenariat avec l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

– Défendre le projet de construction d’un lycée du sud grenoblois en affichant sa détermination au sein de la Métropole et vis à vis du conseil régional.

A propos de l’enfance et de la jeunesse

« Vivre Varces » développera les activités du centre de loisirs et renforcera le partenariat avec le Centre Socio-Culturel

– En facilitant des projets fédérateurs pour les jeunes afin de développer un sentiment d’appartenance à la commune, en leur proposant l’aménagement d’un lieu de rencontre, en soirée, géré par un médiateur de la mairie

– En développant l’offre de spectacles et de cinéma pour les jeunes, à l’Oriel

A propos d’urbanisme à Varces

Jean-Luc-Corbet

Jean-Luc Corbet conduit la liste « Vivre Varces »

Le bilan de la municipalité sortante, c’est :
• Un rythme de construction intensif : plus de 550 logements en 5 ans au lieu des 45 par an inscrits dans le Plan d’Aménagement et de Développement Durable
• Une densité de logements à l’hectare trop importante : 70 logements à l’hectare au lieu des 40 nécessaires pour obtenir une aide de la METRO
• La Giraudière : un projet d’éco-quartier dénaturé
• Des aménagements non anticipés et négligés : pistes cyclables, chemins piétonniers, parkings, espaces verts.

Et alors que le maire dit ne pouvoir rien faire face à la pression immobilière, dans le même temps il vend des terrains communaux pour encore plus de constructions.

Vivre Varces s’engage à équilibrer et réguler l’urbanisation avec une véritable vision cohérente :
En reprenant la main sur les choix des projets plutôt que de subir les choix des promoteurs
• En favorisant une véritable mixité sociale mieux répartie dans la commune
• En promouvant un habitat réellement écologique.

Vivre Varces veut redonner une convivialité et une unité :
• En sécurisant et en embellissant les axes sud-nord et est-ouest (pistes cyclables, chemins piétonniers, espaces verts…)
• En réalisant des lieux de vie et de rencontre
• En améliorant les accès aux services et aux commerces.

Vivre Varces conservera et mettra en valeur notre patrimoine :
• en gardant l’intégralité de la propriété Beylier dans le domaine communal
• en aménageant et en protégeant le parc public
• en valorisant nos hameaux.

Concernant la Giraudière, le maire prévoyait de réserver l’intégralité des logements à l’armée. Nos élus d’opposition ont obtenu auprès de la METRO, source de financement, que la moitié des logements puisse être aussi attribuée à la population locale.

Pourquoi « Vivre Varces »?

Jean-Luc-Corbet

NOUS DÉPLORONS L’URBANISATION EFFRÉNÉE

– qui défigure notre commune,
– qui risque d’en faire une cité-dortoir,
– qui en rend les infrastructures inadaptées,
– qui n’a pas su valoriser et développer le centre-bourg.

ET POURTANT, NOUS AVONS LA CHANCE

– de vivre dans un environnement exceptionnel entre Drac et Vercors, sur fond de Belledonne et Chartreuse,
– de bénéficier d’une vie associative riche et dynamique,
– d’accueillir des Varçois apportant de nouvelles énergies.

C’EST POURQUOI NOUS VOULONS REDONNER UN CŒUR ET UNE AME A VARCES ALLIERES ET RISSET POUR Y VIVRE MIEUX

– dans un cadre plus agréable,
– dans une plus grande convivialité,
– dans une réelle écoute pour plus de démocratie.