Et si l’on parlait vrai ?

« Best-of » des promesses de M. Bellet pendant la campagne 2008, non tenues !

Promesses En vérité…
« Je veux des élus exemplaires et transparents. Ma première démarche sera donc d’établir une déclaration de patrimoine que je rendrai aussitôt publique. J’établirai la même déclaration à la fin de mon mandat. »

(extrait du site de M. Bellet, pour les élections de 2008)

Première démarche, lors du premier conseil municipal : augmentation de plus de 20 % des indemnités du maire et des adjoints pour atteindre le plafond.

Et nous n’avons jamais vu la déclaration de patrimoine, et vous ?

« Préserver, embellir, développer … sans augmenter ni la dette ni les impôts »

(extrait du site de M. Bellet, pour les élections de 2008)

La part communale des taxes locales a augmenté de 28 et 30 %, la dette a augmenté de 1,8 millions d’€
« Sécuriser les déplacements cycles et piétons sur les parcours sensibles »

(extrait du site de M. Bellet, pour les élections de 2008)

« L’idée a manifestement été oubliée en cours de mandat, pour ne citer qu’un exemple flagrant: pas de piste cyclable devant le Petit Rochefort (ex-Tanneries). Dommage !…

Ah si ! Une piste cyclable a été ajoutée: rue des Artisans, slalomant d’un côté à l’autre de la rue et ne couvrant même pas toute sa longueur… »

« L’élu face au citoyen :

– Présenter un bilan annuel accompagné des évaluations de chaque réalisation ou action

– Informer des sujets abordés au conseil municipal par tous les moyens de communication

– Instituer des débats publics sur différents thèmes pour favoriser l’échange, la concertation et la libre expression

– Mettre en place des structures de participation des citoyens : commissions extra-municipales, comités d’usagers, … »

(extrait de la charte signe par la liste de M. Bellet en 2008)

Résultat du sondage réalisé par la municipalité début 2010 sur le devenir de la propriété Beylier :

69% des réponses en faveur d’une préservation de ce bien communal

Projet du maire présenté en commission extra-municipale en décembre 2012 : vente du bien communal pour réalisation de 3 immeubles

(lettre aux adhérents de Richesse et Patrimoine janvier 2013)

A quoi sert un sondage si c’est pour ne pas en tenir compte ?!

« Respect des minorités élues :

– Associer les minorités aux travaux des commissions

– Respecter la parole de l’opposition

– Faire participer un représentant de chaque groupe à l’établissement de l’ordre du jour de chaque conseil municipal

– Faire participer l’ensemble des élus communaux volontaires aux travaux préparatoires aux projets intercommunaux.

– Ordre du jour intégralement choisi par les élus de l’opposition une fois par an »

(extrait de la charte signe par la liste de M. Bellet en 2008)

– Délai de 2 mois imposé aux élus de l’opposition pour publier leur droit de parole dans le « quoi de neuf »

– Mise en sommeil des commissions « sociale » et « vie scolaire »

– Absence de commission « finances »

– Le choix de l’ordre du jour n’a JAMAIS été proposé à l’opposition

Beaucoup de promesses avaient été faites en 2008, qui n’ont pas été tenues….
…masquées par des « erreurs » dans le Bilan de 2014 présenté par M. Bellet.

Extraits du Bilan 2014 publié par M. Bellet En Vérité…
Varces la Solidaire

– Nous avons acquis un minibus pour véhiculer les personnes âgées dans leur quotidien »
Fait avant 2008 !

Le service existait déjà avec un minibus en location.

Varces la Dynamique

– Mise en place du paiement en ligne et de la gestion par internet de la cantine et du périscolaire »
Fait avant 2008 !

Source : Conseil municipal du 09/01/2007 (lien)

« Varces la Sportive

– Installation de l’éclairage du stade et des terrains de tennis

– Mise à disposition d’un minibus pour les associations de la commune »

Fait avant 2008 !

Réalisé en 2007. Source : Délibération du 2 Octobre 2007 (lien)

Fait avant 2008 !

Fait en 2004, convention précisée lors du conseil municipal du 02/10/2007

Varces la Prévoyante


Achat de 114 hectares de terrain pour constituer une réserve foncière au profit de tous
En réalité, seuls 7 ha non constructibles, plus des friches au bord de l’autoroute ont été achetés sous ce mandat.

Le reste des 114 ha est propriété de la commune depuis très longtemps (Cimetière, Place de la République, Terrain de Foot, Espace Charles De Gaulle…) Réserves Foncières, vraiment ?! Alors que le terrain communal de l’Allée des Platanes vendu à un promoteur immobilier constituait bien une réserve foncière.

Une nouvelle crèche de 25 places Le centre multi-accueil comprend 5 places en crèche et 20 places en halte-garderie. 15 des 20 places en halte garderies existaient avant 2008.
– Construction d’une deuxième crèche en partenariat avec le Ministère de la Défense » Ah bon ? Mais où est-elle???
« Varces la Vertueuse

– Un retour à l’équilibre financier du budget de la commune et de celui des syndicats communaux »

La dette a augmenté de 21,5% pour Varces contre 1% en moyenne pour les communes similaires de la strate.

Source

« Varces l’Eau , la Vie

Construction d’un nouveau réservoir sur le Château d’Allières »

Fait avant 2008 !

Voté par la précédente municipalité et construit par la régie des eaux en 2007.

Alors, comment croire aujourd’hui M. Bellet, quand on voit ce que sont devenues les promesses de 2008 ? Comment croire M. Bellet qui modifie son programme d’une réunion à l’autre et au fil de ses tracts ?! D’où lui vient cette inspiration tardive ?

Les colistiers de « Vivre Varces »

réponse de « Vivre Varces » aux questions du Centre Socio-Culturel

À l’attention de
Madame la Présidente de l’association du CENTRE SOCIO-CULTUREL de VARCES ALLIERES ET RISSET

Varces, le 25 février 2014

Madame la Présidente,

Votre courrier du 4 février a retenu toute l’attention des colistiers de la liste « Vivre Varces » et nous a permis de confirmer notre positionnement à votre égard.
Au vu de la municipalisation partielle des activités du Centre Socio-Culturel (CSC) lors du dernier mandat, nous comprenons vos légitimes inquiétudes et tenons à vous préciser les points suivants :

Votre association est l’élément moteur du Centre Socio-Culturel et vos actions représentent encore la composante principale de la vie associative Varçoise.

De manière générale, notre volonté est de soutenir et de développer toutes les actions associatives qui enrichissent la vie de nos concitoyens.

En conséquence, en réponse à vos interrogations nous vous confirmons, que si notre groupe devient majoritaire, la gestion du CSC restera associative. Nous resterons votre partenaire et à votre écoute pour développer vos actions, car nous croyons fondamentalement au bien-fondé de votre mission.

Très cordialement,

Pour la liste « Vivre Varces »
Jean Luc CORBET

Bienvenue sur le site de campagne de Jean-Luc Corbet et son équipe

colistiers-small

Jean-Luc-243x300Jean Luc CORBET et son équipe sont heureux de vous accueillir sur leur site « Vivre Varces ».

Ensemble, ils ont décidé de présenter leur candidature dans le cadre des élections municipales à Varces Allières et Risset. Ce site vous permettra de :
– mieux connaître les membres de la liste ;
– vous informer (sur l’urbanisme, la fiscalité, les déplacements, le développement économique…) ;
– répondre à vos questions ;
– manifester votre soutien.

A propos de l’Action Sociale

Pour mieux répondre aux attentes de la population varçoise

Vivre Varces s’engage à consulter les bénéficiaires des prestations ainsi que les différents intervenants afin d’établir une évaluation précise des besoins, notamment pour :

. L’accueil des plus petits
Nous augmenterons, si nécessaire, le nombre de places à la journée et la capacité d’accueil en garde partielle : halte-garderie, crèche, Relais Assistantes Maternelles Le centre de loisirs

. Nous favoriserons et développerons les activités proposées aux enfants du Primaire

. Les activités pour adolescents
Nous les dynamiserons pour les rendre plus attractives et nous favoriserons l’implication des jeunes dans des projets altruistes (environnement, solidarité) et culturels L’aide aux personnes âgées.

En partenariat avec les acteurs sociaux, nous veillerons au développement du maintien à domicile et nous renforcerons les contacts intergénérationnels pour prévenir l’isolement.

Nommer deux élus délégués, l’un à l’enfance et la jeunesse, l’autre aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite afin que leurs avis soient pris en compte dans l’élaboration de tout projet

Lancer un projet de construction d’un établissement d’accueil des personnes âgées dépendantes (MAPAD ou EPHAD) au sein de la Métropole avec le Conseil Général

Considérer comme partenaires les associations impliquées dans des actions de solidarité pour mieux prendre en compte la grande pauvreté qui touche de plus en plus de monde, y compris dans notre commune.

Une véritable commission sociale sera créée pour impulser et mettre en œuvre toutes ces actions dans la concertation.

A propos du Développement économique

Jean-Luc-Corbet

« Vivre Varces » souhaite rapprocher la municipalité, ses habitants et ses acteurs économiques : commerces, artisans, entreprises, agriculteurs… afin de créer un vrai dynamisme sur notre territoire :

– En instaurant des conditions favorables à l’installation et au développement de commerces et de services dans les aménagements du cœur de ville.

– En se positionnant auprès de la METRO comme force de proposition pour la venue de nouvelles entreprises ; nous veillerons à ce qu’elles s’intègrent dans l’environnement existant.

– En soutenant les initiatives locales de rapprochement des habitants et des acteurs économiques (liens écoles-entreprises, forum des métiers…)

– En renforçant le partenariat avec la Mission Locale Sud Isère et le Point Information Jeunesse (PIJ) pour accompagner les Varçois dans leurs recherches d’emploi ou de formation.

A propos des déplacements

Jean-Luc-Corbet

Aujourd’hui, l’augmentation notable du trafic automobile est néfaste pour notre environnement et constitue un gaspillage de temps et d’énergie.

Sachez aussi qu’en juin prochain, la ligne de bus 1 disparaîtra et que la ligne 17 passera par Claix-Pont-Rouge.

Vivre Varces facilitera les déplacements :

– En se mobilisant pour défendre, pérenniser et augmenter l’offre des transports en commun afin de limiter le trafic automobile, source d’embouteillage.

– En favorisant les déplacements « doux » par la création de pistes cyclables intra et inter communales trop peu nombreuses à ce jour ainsi qu’en aménageant des chemins piétonniers.

Le terrain de la future zone d’activité a été réservé dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme (PLU) voté en 2007 par la précédente municipalité. La METRO en est l’instigatrice dans le cadre de ses compétences. La municipalité actuelle ne peut s’approprier cette réalisation future tout en décriant la METRO par ailleurs.