Espace Beylier ou comment l’opposition municipale pratique la politique du bouc émissaire et de la démagogie

Une Grange des Maths à 2,3 M€, c’est juste hypothéqué (sic) la réalisation d’un gymnase neuf. Où se situe la priorité : la Métropole ou les 3000 pratiquants par semaine de Lionel Terray

Les seuls bâtiments de l’espace Beylier qui ont pu être sauvegardés (ferme, orangerie et pigeonnier) seront réhabilités par la commune pour un coût de 1,86 million HT (sachant que l’état rembourse aux communes la TVA perçue pour les dépenses d’investissement), contrairement à l’ancienne maison de maîtres, trop endommagée par des années d’abandon notamment lors du mandat précédent alors même que l’assurance avait remboursé la commune suite aux dégâts engendrés par un incendie.

Le projet culturel, « la Grange des maths », lui, est initié et financé par l’association du même nom qui se charge de trouver les financements pour l’installation du matériel et le fonctionnement de la future structure.

Ce projet culturel pourrait aussi bien fonctionner dans l’ancienne ferme Beylier, comme cela est prévu, que dans un autre bâtiment de la commune ou d’ailleurs !
De même, la ferme Beylier, lorsqu’elle sera restaurée , aurait tout aussi bien pu accueillir d’autres usages que la Grange des Maths !

Entretenir le patrimoine communal est un des devoirs des élus.

Entretenir la confusion est une tactique politicienne de l’opposition : de la manipulation…
Autre vérité à rétablir : le coût réaliste d’un nouveau gymnase est le double du coût de la réhabilitation des bâtiments et du parc Beylier !

De qui se moque l’opposition ?

Varces : les élus de l’opposition savent-ils compter ?

Bravo à la majorité actuelle d’avoir su maîtriser les dépenses salariales malgré les augmentations statutaires des fonctionnaires et les charges nouvelles dues à l’augmentation importante de la population pour :
– Les 2 nouvelles classes dans les écoles primaires.
– La sécurité.
– Le Centre Communal d’Action Social (CCAS).
– Les frais de nettoyage de nos équipements.

A partir du site du ministère de l’intérieur http://collectivites-locales.gouv.fr (voir la capture d’écran plus bas), nous avons obtenus comme augmentation des charges salariales :
– 3,05% pour 2014
– 0,94% pour 2015

Rappelons que la majorité a été élue au cours de l’année 2014 avec un budget voté par l’ancienne majorité. L’augmentation de charge salariale pour 2014 de 3,05% est de la pleine responsabilité de l’ancienne majorité.

Pour 2015, année de plein exercice de la majorité, les charges salariales ont augmenté de 0,94% et représentent 40% du budget communal.

L’opposition parle de 8,06% d’augmentation de charges salariales représentant 50% du budget communal.

Après la fameuse « erreur » du million… voilà que JJ Bellet oublie le calcul de la règle de trois…

Pour que JJ Bellet et son équipe se réconcilient avec les mathématiques, nous les invitons à visiter La Grange des Maths à son ouverture.

varces

(cliquez sur l’image pour agrandir)

Sandrine Martin-Grand a supprimé à Varces l’Assistant Social & la PMI (Protection Maternelle et Infantile)

Non contente de supprimer les subventions du département relatives au Social, Mme Martin Grand, a décidé qu’à très court terme il n’y aurait plus ni Assistant Social ni PMI (Protection Maternelle et Infantile) sur Varces.

Ces services seront réaffectés soit à Pont de Claix, soit à Vif.

Conseillière municipale de l’opposition, on peut se demander si cette décision aurait été identique si sa liste l’avait emporté aux élections municipales.