alerte sécheresse : restrictions d’eau à Varces

Varces est placé en alerte sécheresse (arrêté du 18/07/2017).

restrictions suivantes sont imposées sur les usages de l’eau :

– interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles,

– interdiction du remplissage des piscines de plus de 5 m³ à usage privé,

– interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs de 6h à 20h.

Merci d’être vigilant et de faire preuve de civisme dans votre consommation quotidienne d’eau.

Déneigement

Nous avons pu constater qu’une réponse appropriée avait été prévue et réalisée dès les premières heures de la matinée du samedi 14 janvier quand la neige est arrivée.
sur la place du marché
sur les routes de plaine et de montagne (St Ange)
mais aussi sur les trottoirs.
Merci aux services municipaux et merci aussi à tous ceux qui ont déneigé les trottoirs devant chez eux (commerçants, habitants…)

Voeux du maire Jean-Luc Corbet aux habitants de Varces & aux corps constitués

Voeux 2017 du maire de Varces-Allières-&-Risset Jean-Luc Corbet aux Varçois & aux corps constitués (armée, gendarmes, maison d’arrêt…) dont la députée Marie-Noëlle Battistel et le maire de Vif Guy Genet

De la bonne utilisation des finances communales

Lors du conseil municipal de Novembre 2016, l’opposition a voté contre une délibération qui permet à la commune d’acquérir une parcelle de 1500 mètres carrés pour un montant de 251 280,55 € HT dans l’objectif de se recréer un patrimoine foncier en face du collège et de l’école des Poussous, patrimoine que cette même opposition a dilapidé lors du mandat précédent en vendant maison de village, villa avec terrain, terrain constructible, etc…. Bien sûr on pourrait se dire qu’une certaine cohérence était derrière cela, mais que nenni! La suite le prouve…
Sur la délibération suivante qui concerne le fameux terrain « du Cuivré des Marais » sur la ZAC de la Giraudière (terrain que la commune a acheté pour réaliser la ZAC mais qui est devenu inconstructible du fait de la présence de ce papillon protégé).
Les élus de la majorité, pour se laisser le temps de trouver une solution favorable aux Varçois, proposent de prolonger le portage financier en place actuellement.
Ce montage permet à la commune de ne payer que des frais financiers et pas le capital dû.
Avec cette décision de prolongation du portage financier les élus de la majorité ont comme simple objectif de trouver une issue, soit en rendant constructible une ou toute la partie du tènement, ou bien d’attendre que le fameux papillon n’y soit plus dans les 5 prochaines années. Cela n’aura alors comme conséquence de payer seulement le coût du portage, pas grand-chose si les prix des terrains augmentent (et même d’après l’opposition, cela devrait être le cas!)
Sur cette délibération et contre toute attente, l’opposition critique fortement la majorité au motif qu’il serait mieux d’emprunter tout de suite 2 313 109.02 € HT pour acheter le terrain inconstructible où se trouve le Cuivré des Marais, sans objectif précis et dans le simple but de ne pas transmettre une dette à nos enfants… Comme si une telle dette était remboursable en 3 ans ou même 10 ans! Il nous faudrait s’endetter sur plus de 30 ans pour rembourser un tel emprunt… Nos enfants seraient donc tout à fait concernés…
Donc pour l’opposition acheter à prix normal et raisonnable un terrain pour reconstituer une réserve foncière et penser à nos enfants : ce n’est pas bien. Acheter tout de suite, à prix fort et par l’emprunt un terrain inconstructible qu’elle-même a laissé en jachère par le passé : c’est bien.
Hum….
Heureusement que cette opposition ne gère plus la commune!!

Intervention du maire de Varces sur le Plan Local de l’Habitat

Au nom du groupe NISC – Intervention de Jean-Luc Corbet sur le Plan Local de l’Habitat

Les PLU (plans locaux d’urbanisme) communaux ont souvent été construits en se basant sur le chiffre de 20% de logements sociaux. A partir de là, atteindre les 25% est parfois très difficile selon les contextes communaux.

Certaines communes ont des contraintes foncières qui ne permettent pas la création de logements nouveaux et certains retards sont donc difficiles à combler.

Fixer ce seuil sans tenir compte du tissu urbain existant n’est pas raisonnable et ne sert pas les populations.

Il faut également rappeler que pour les communes les plus éloignées du cœur de la métropole et bien souvent peu desservies en modes de transport, la construction de logements sociaux ne répondra pas aux attentes d’une population qui souhaite être proche du centre de l’agglomération.

Pourquoi ne pas se fixer dans le calendrier un palier intermédiaire? Par exemple au niveau de l’ancien seuil.

Espace Beylier ou comment l’opposition municipale pratique la politique du bouc émissaire et de la démagogie

Une Grange des Maths à 2,3 M€, c’est juste hypothéqué (sic) la réalisation d’un gymnase neuf. Où se situe la priorité : la Métropole ou les 3000 pratiquants par semaine de Lionel Terray

Les seuls bâtiments de l’espace Beylier qui ont pu être sauvegardés (ferme, orangerie et pigeonnier) seront réhabilités par la commune pour un coût de 1,86 million HT (sachant que l’état rembourse aux communes la TVA perçue pour les dépenses d’investissement), contrairement à l’ancienne maison de maîtres, trop endommagée par des années d’abandon notamment lors du mandat précédent alors même que l’assurance avait remboursé la commune suite aux dégâts engendrés par un incendie.

Le projet culturel, « la Grange des maths », lui, est initié et financé par l’association du même nom qui se charge de trouver les financements pour l’installation du matériel et le fonctionnement de la future structure.

Ce projet culturel pourrait aussi bien fonctionner dans l’ancienne ferme Beylier, comme cela est prévu, que dans un autre bâtiment de la commune ou d’ailleurs !
De même, la ferme Beylier, lorsqu’elle sera restaurée , aurait tout aussi bien pu accueillir d’autres usages que la Grange des Maths !

Entretenir le patrimoine communal est un des devoirs des élus.

Entretenir la confusion est une tactique politicienne de l’opposition : de la manipulation…
Autre vérité à rétablir : le coût réaliste d’un nouveau gymnase est le double du coût de la réhabilitation des bâtiments et du parc Beylier !

De qui se moque l’opposition ?

Varces : les élus de l’opposition savent-ils compter ?

Bravo à la majorité actuelle d’avoir su maîtriser les dépenses salariales malgré les augmentations statutaires des fonctionnaires et les charges nouvelles dues à l’augmentation importante de la population pour :
– Les 2 nouvelles classes dans les écoles primaires.
– La sécurité.
– Le Centre Communal d’Action Social (CCAS).
– Les frais de nettoyage de nos équipements.

A partir du site du ministère de l’intérieur http://collectivites-locales.gouv.fr (voir la capture d’écran plus bas), nous avons obtenus comme augmentation des charges salariales :
– 3,05% pour 2014
– 0,94% pour 2015

Rappelons que la majorité a été élue au cours de l’année 2014 avec un budget voté par l’ancienne majorité. L’augmentation de charge salariale pour 2014 de 3,05% est de la pleine responsabilité de l’ancienne majorité.

Pour 2015, année de plein exercice de la majorité, les charges salariales ont augmenté de 0,94% et représentent 40% du budget communal.

L’opposition parle de 8,06% d’augmentation de charges salariales représentant 50% du budget communal.

Après la fameuse « erreur » du million… voilà que JJ Bellet oublie le calcul de la règle de trois…

Pour que JJ Bellet et son équipe se réconcilient avec les mathématiques, nous les invitons à visiter La Grange des Maths à son ouverture.

varces

(cliquez sur l’image pour agrandir)

Sandrine Martin-Grand a supprimé à Varces l’Assistant Social & la PMI (Protection Maternelle et Infantile)

Non contente de supprimer les subventions du département relatives au Social, Mme Martin Grand, a décidé qu’à très court terme il n’y aurait plus ni Assistant Social ni PMI (Protection Maternelle et Infantile) sur Varces.

Ces services seront réaffectés soit à Pont de Claix, soit à Vif.

Conseillière municipale de l’opposition, on peut se demander si cette décision aurait été identique si sa liste l’avait emporté aux élections municipales.

Belle victoire !

Nous remercions tous les électeurs de Varces Allières et Risset qui se sont déplacés pour aller voter et plus particulièrement ceux qui nous ont soutenus pour atteindre cette courte mais belle victoire.
Vivre Varces

A vous de choisir !

Jean-Jacques Bellet Jean-Luc Corbet
La propriété Beylier

Sondage de février 2010 : 69% des réponses pour conserver cet espace dans le patrimoine communal

Projet présenté en commission extra-municipale : L’ensemble du bâti sera rasé.La surface libérée sera vendue à un promoteur pour faire 3 immeubles.Construction d’une route d’accès depuis le tennis, qui lui, deviendra un parking.

Ce projet semble maintenant s’appeler « maison seniors » (rien à voir avec une véritable EHPAD)

Conséquences :

En commission extra-municipale, un promoteur intéressé a annoncé qu’il faudrait couper des arbres du parc pour dégager la vue des logements !

La proximité de ces immeubles ne permettra plus les manifestations festives (fête de la musique, fête des écoles…) ni les feux d’artifice.

Le PLU sera modifié pour passer la totalité de la propriété en zone verte (inconstructible).La ferme sera conservée et mise en sécurité. Le bâti restant sera détruit ; néanmoins, des éléments architecturaux seront conservés, en concertation avec « Richesse et Histoire du Patrimoine. »Le remblai sera utilisé afin de faire un théâtre de verdure pour des spectacles en plein air…

Le site sera aménagé : jardins pédagogiques ou solidaires, exposition sur le patrimoine, plantations…

Une première tranche d’aménagement correspondant à l’indemnisation de l’incendie de la maison (230 000€) sera engagée dans les meilleurs délais.

Le gymnase Lionel Terray
Destruction du gymnase Lionel Terray et construction d’un nouveau gymnasepourtant, les normes de construction du gymnase Lionel Terray correspondent aux spécifications requises (vestiaires, salles annexes, gradins).Coût du nouveau gymnase : 5,4 millions d’€ ;

Quel seront les coûts supplémentaires des parkings, voiries, éclairages, etc. ?

Quel sera le coût additionnel de la destruction du gymnase Lionel Terray ?

Rénovation du gymnase Lionel Terray :Coût : 2 millions d’€La réhabilitation se fera par tranches annuelles et sera programmée hors championnats, en période estivale. Les clubs utilisateurs seront associés à l’élaboration du calendrier et du cahier des charges des travaux.

Nous conserverons ainsi un gymnase au centre du bourg, à proximité de l’école Mallerin et à côté de la piste d’athlétisme, pour une cohérence de l’aménagement du territoire.

Le moindre coût de ce choix raisonné et raisonnable permettra la construction d’une salle multi activités près des Poussous : salle festive en fin de semaine ; salle sportive pour les élèves des Poussous en journée et pour certaines associations en soirée. Coût estimé : environ 3 millions d’€

Donc pour 5 millions d’€, nous aurons 2 équipements.

Terrain de foot synthétique
Coût estimé: environ 700 000 €Annoncé initialement (lors des Vœux du Maire) avec un financement METRO, alors que La METRO ne finance que les équipements sportifs d’intérêts métropolitains (patinoire Pôle Sud, Stade des Alpes…) Le club FCVG étant implanté sur 3 communes, le terrain de foot synthétique ne peut logiquement se construire que dans le cadre de l’intercommunalité Varces, Vif, Le Gua.Dès le début de la mandature, les relations intercommunales seront rétablies afin de mutualiser le coût de cette construction.Un terrain à Vif est déjà réservé pour ce projet qui pourrait ainsi se concrétiser plus rapidement.
Sécurité et Tranquillité Publique
Multiplication des caméras de surveillance, efficaces seulement dans la limite de leur champ de « vision » [Dernière minute, on nous annonce que M. Bellet a finalement mis dans son
programme d’ajouter un 2ème policier… Nos idées sont décidemment bonnes !]Installation de radars fixes pédagogiques : 10 000 € par radar.
Structuration de la police municipale par l’embauche d’un 2eme policier :
Cette police de proximité et de prévention aura une action éducative et citoyenne auprès :- des jeunes : rondes aux lieux de rassemblement, sécurisation vers les écoles.- des anciens : rondes et contacts avec les personnes âgées, isolées.

– sans oublier les traditionnels problèmes de sécurité routière.

Coût : environ 6€ par an et par citoyen

Positionnement Politique
À la METRO, M. BELLET a siégé pendant 6 ans avec les représentants du groupe METRO alternatives (UMP…) A la METRO, Jean-Luc CORBET siégera dans le groupe des non-inscrits, société civile.
Urbanisme
Vient de modifier le PLU avec augmentation des surfaces constructibles (pour encore plus de constructions)Prévoit de céder du terrain de la propriété Beylier à un promoteurFait des erreurs de conversion : 10.000 m2 = 1 ha donc 138281 m2 = 13,83 ha.
Nous sommes très loin des 114 ha d’acquisition de réserves foncières annoncée ! Il eût fallu dire « 11,4 ha » … ça change tout !
Le PLU sera révisé pour caler plus fermement la destination des espaces. Les règles qui s’imposent devront être respectées aussi par les promoteurs : construire des parkings en nombre suffisant, réserver l’espace pour la construction de trottoirs, de pistes cyclables, aménager des espaces verts…Tout ce qui n’a pas été fait avec suffisamment de rigueur sous le dernier mandat!La propriété Beylier passera en zone verte (non constructible).La RD 1075 sera sécurisée et embellie.

Et la commune sera fleurie, cette fois sans attendre 6 ans !

Les colistiers de « Vivre Varces »