Espace Beylier ou comment l’opposition municipale pratique la politique du bouc émissaire et de la démagogie

Une Grange des Maths à 2,3 M€, c’est juste hypothéqué (sic) la réalisation d’un gymnase neuf. Où se situe la priorité : la Métropole ou les 3000 pratiquants par semaine de Lionel Terray

Les seuls bâtiments de l’espace Beylier qui ont pu être sauvegardés (ferme, orangerie et pigeonnier) seront réhabilités par la commune pour un coût de 1,86 million HT (sachant que l’état rembourse aux communes la TVA perçue pour les dépenses d’investissement), contrairement à l’ancienne maison de maîtres, trop endommagée par des années d’abandon notamment lors du mandat précédent alors même que l’assurance avait remboursé la commune suite aux dégâts engendrés par un incendie.

Le projet culturel, « la Grange des maths », lui, est initié et financé par l’association du même nom qui se charge de trouver les financements pour l’installation du matériel et le fonctionnement de la future structure.

Ce projet culturel pourrait aussi bien fonctionner dans l’ancienne ferme Beylier, comme cela est prévu, que dans un autre bâtiment de la commune ou d’ailleurs !
De même, la ferme Beylier, lorsqu’elle sera restaurée , aurait tout aussi bien pu accueillir d’autres usages que la Grange des Maths !

Entretenir le patrimoine communal est un des devoirs des élus.

Entretenir la confusion est une tactique politicienne de l’opposition : de la manipulation…
Autre vérité à rétablir : le coût réaliste d’un nouveau gymnase est le double du coût de la réhabilitation des bâtiments et du parc Beylier !

De qui se moque l’opposition ?

Varces : les élus de l’opposition savent-ils compter ?

Bravo à la majorité actuelle d’avoir su maîtriser les dépenses salariales malgré les augmentations statutaires des fonctionnaires et les charges nouvelles dues à l’augmentation importante de la population pour :
– Les 2 nouvelles classes dans les écoles primaires.
– La sécurité.
– Le Centre Communal d’Action Social (CCAS).
– Les frais de nettoyage de nos équipements.

A partir du site du ministère de l’intérieur http://collectivites-locales.gouv.fr (voir la capture d’écran plus bas), nous avons obtenus comme augmentation des charges salariales :
– 3,05% pour 2014
– 0,94% pour 2015

Rappelons que la majorité a été élue au cours de l’année 2014 avec un budget voté par l’ancienne majorité. L’augmentation de charge salariale pour 2014 de 3,05% est de la pleine responsabilité de l’ancienne majorité.

Pour 2015, année de plein exercice de la majorité, les charges salariales ont augmenté de 0,94% et représentent 40% du budget communal.

L’opposition parle de 8,06% d’augmentation de charges salariales représentant 50% du budget communal.

Après la fameuse « erreur » du million… voilà que JJ Bellet oublie le calcul de la règle de trois…

Pour que JJ Bellet et son équipe se réconcilient avec les mathématiques, nous les invitons à visiter La Grange des Maths à son ouverture.

varces

(cliquez sur l’image pour agrandir)

Sandrine Martin-Grand a supprimé à Varces l’Assistant Social & la PMI (Protection Maternelle et Infantile)

Non contente de supprimer les subventions du département relatives au Social, Mme Martin Grand, a décidé qu’à très court terme il n’y aurait plus ni Assistant Social ni PMI (Protection Maternelle et Infantile) sur Varces.

Ces services seront réaffectés soit à Pont de Claix, soit à Vif.

Conseillière municipale de l’opposition, on peut se demander si cette décision aurait été identique si sa liste l’avait emporté aux élections municipales.

Belle victoire !

Nous remercions tous les électeurs de Varces Allières et Risset qui se sont déplacés pour aller voter et plus particulièrement ceux qui nous ont soutenus pour atteindre cette courte mais belle victoire.
Vivre Varces

A vous de choisir !

Jean-Jacques Bellet Jean-Luc Corbet
La propriété Beylier

Sondage de février 2010 : 69% des réponses pour conserver cet espace dans le patrimoine communal

Projet présenté en commission extra-municipale : L’ensemble du bâti sera rasé.La surface libérée sera vendue à un promoteur pour faire 3 immeubles.Construction d’une route d’accès depuis le tennis, qui lui, deviendra un parking.

Ce projet semble maintenant s’appeler « maison seniors » (rien à voir avec une véritable EHPAD)

Conséquences :

En commission extra-municipale, un promoteur intéressé a annoncé qu’il faudrait couper des arbres du parc pour dégager la vue des logements !

La proximité de ces immeubles ne permettra plus les manifestations festives (fête de la musique, fête des écoles…) ni les feux d’artifice.

Le PLU sera modifié pour passer la totalité de la propriété en zone verte (inconstructible).La ferme sera conservée et mise en sécurité. Le bâti restant sera détruit ; néanmoins, des éléments architecturaux seront conservés, en concertation avec « Richesse et Histoire du Patrimoine. »Le remblai sera utilisé afin de faire un théâtre de verdure pour des spectacles en plein air…

Le site sera aménagé : jardins pédagogiques ou solidaires, exposition sur le patrimoine, plantations…

Une première tranche d’aménagement correspondant à l’indemnisation de l’incendie de la maison (230 000€) sera engagée dans les meilleurs délais.

Le gymnase Lionel Terray
Destruction du gymnase Lionel Terray et construction d’un nouveau gymnasepourtant, les normes de construction du gymnase Lionel Terray correspondent aux spécifications requises (vestiaires, salles annexes, gradins).Coût du nouveau gymnase : 5,4 millions d’€ ;

Quel seront les coûts supplémentaires des parkings, voiries, éclairages, etc. ?

Quel sera le coût additionnel de la destruction du gymnase Lionel Terray ?

Rénovation du gymnase Lionel Terray :Coût : 2 millions d’€La réhabilitation se fera par tranches annuelles et sera programmée hors championnats, en période estivale. Les clubs utilisateurs seront associés à l’élaboration du calendrier et du cahier des charges des travaux.

Nous conserverons ainsi un gymnase au centre du bourg, à proximité de l’école Mallerin et à côté de la piste d’athlétisme, pour une cohérence de l’aménagement du territoire.

Le moindre coût de ce choix raisonné et raisonnable permettra la construction d’une salle multi activités près des Poussous : salle festive en fin de semaine ; salle sportive pour les élèves des Poussous en journée et pour certaines associations en soirée. Coût estimé : environ 3 millions d’€

Donc pour 5 millions d’€, nous aurons 2 équipements.

Terrain de foot synthétique
Coût estimé: environ 700 000 €Annoncé initialement (lors des Vœux du Maire) avec un financement METRO, alors que La METRO ne finance que les équipements sportifs d’intérêts métropolitains (patinoire Pôle Sud, Stade des Alpes…) Le club FCVG étant implanté sur 3 communes, le terrain de foot synthétique ne peut logiquement se construire que dans le cadre de l’intercommunalité Varces, Vif, Le Gua.Dès le début de la mandature, les relations intercommunales seront rétablies afin de mutualiser le coût de cette construction.Un terrain à Vif est déjà réservé pour ce projet qui pourrait ainsi se concrétiser plus rapidement.
Sécurité et Tranquillité Publique
Multiplication des caméras de surveillance, efficaces seulement dans la limite de leur champ de « vision » [Dernière minute, on nous annonce que M. Bellet a finalement mis dans son
programme d’ajouter un 2ème policier… Nos idées sont décidemment bonnes !]Installation de radars fixes pédagogiques : 10 000 € par radar.
Structuration de la police municipale par l’embauche d’un 2eme policier :
Cette police de proximité et de prévention aura une action éducative et citoyenne auprès :- des jeunes : rondes aux lieux de rassemblement, sécurisation vers les écoles.- des anciens : rondes et contacts avec les personnes âgées, isolées.

– sans oublier les traditionnels problèmes de sécurité routière.

Coût : environ 6€ par an et par citoyen

Positionnement Politique
À la METRO, M. BELLET a siégé pendant 6 ans avec les représentants du groupe METRO alternatives (UMP…) A la METRO, Jean-Luc CORBET siégera dans le groupe des non-inscrits, société civile.
Urbanisme
Vient de modifier le PLU avec augmentation des surfaces constructibles (pour encore plus de constructions)Prévoit de céder du terrain de la propriété Beylier à un promoteurFait des erreurs de conversion : 10.000 m2 = 1 ha donc 138281 m2 = 13,83 ha.
Nous sommes très loin des 114 ha d’acquisition de réserves foncières annoncée ! Il eût fallu dire « 11,4 ha » … ça change tout !
Le PLU sera révisé pour caler plus fermement la destination des espaces. Les règles qui s’imposent devront être respectées aussi par les promoteurs : construire des parkings en nombre suffisant, réserver l’espace pour la construction de trottoirs, de pistes cyclables, aménager des espaces verts…Tout ce qui n’a pas été fait avec suffisamment de rigueur sous le dernier mandat!La propriété Beylier passera en zone verte (non constructible).La RD 1075 sera sécurisée et embellie.

Et la commune sera fleurie, cette fois sans attendre 6 ans !

Les colistiers de « Vivre Varces »

Et si l’on parlait vrai ?

« Best-of » des promesses de M. Bellet pendant la campagne 2008, non tenues !

Promesses En vérité…
« Je veux des élus exemplaires et transparents. Ma première démarche sera donc d’établir une déclaration de patrimoine que je rendrai aussitôt publique. J’établirai la même déclaration à la fin de mon mandat. »

(extrait du site de M. Bellet, pour les élections de 2008)

Première démarche, lors du premier conseil municipal : augmentation de plus de 20 % des indemnités du maire et des adjoints pour atteindre le plafond.

Et nous n’avons jamais vu la déclaration de patrimoine, et vous ?

« Préserver, embellir, développer … sans augmenter ni la dette ni les impôts »

(extrait du site de M. Bellet, pour les élections de 2008)

La part communale des taxes locales a augmenté de 28 et 30 %, la dette a augmenté de 1,8 millions d’€
« Sécuriser les déplacements cycles et piétons sur les parcours sensibles »

(extrait du site de M. Bellet, pour les élections de 2008)

« L’idée a manifestement été oubliée en cours de mandat, pour ne citer qu’un exemple flagrant: pas de piste cyclable devant le Petit Rochefort (ex-Tanneries). Dommage !…

Ah si ! Une piste cyclable a été ajoutée: rue des Artisans, slalomant d’un côté à l’autre de la rue et ne couvrant même pas toute sa longueur… »

« L’élu face au citoyen :

– Présenter un bilan annuel accompagné des évaluations de chaque réalisation ou action

– Informer des sujets abordés au conseil municipal par tous les moyens de communication

– Instituer des débats publics sur différents thèmes pour favoriser l’échange, la concertation et la libre expression

– Mettre en place des structures de participation des citoyens : commissions extra-municipales, comités d’usagers, … »

(extrait de la charte signe par la liste de M. Bellet en 2008)

Résultat du sondage réalisé par la municipalité début 2010 sur le devenir de la propriété Beylier :

69% des réponses en faveur d’une préservation de ce bien communal

Projet du maire présenté en commission extra-municipale en décembre 2012 : vente du bien communal pour réalisation de 3 immeubles

(lettre aux adhérents de Richesse et Patrimoine janvier 2013)

A quoi sert un sondage si c’est pour ne pas en tenir compte ?!

« Respect des minorités élues :

– Associer les minorités aux travaux des commissions

– Respecter la parole de l’opposition

– Faire participer un représentant de chaque groupe à l’établissement de l’ordre du jour de chaque conseil municipal

– Faire participer l’ensemble des élus communaux volontaires aux travaux préparatoires aux projets intercommunaux.

– Ordre du jour intégralement choisi par les élus de l’opposition une fois par an »

(extrait de la charte signe par la liste de M. Bellet en 2008)

– Délai de 2 mois imposé aux élus de l’opposition pour publier leur droit de parole dans le « quoi de neuf »

– Mise en sommeil des commissions « sociale » et « vie scolaire »

– Absence de commission « finances »

– Le choix de l’ordre du jour n’a JAMAIS été proposé à l’opposition

Beaucoup de promesses avaient été faites en 2008, qui n’ont pas été tenues….
…masquées par des « erreurs » dans le Bilan de 2014 présenté par M. Bellet.

Extraits du Bilan 2014 publié par M. Bellet En Vérité…
Varces la Solidaire

– Nous avons acquis un minibus pour véhiculer les personnes âgées dans leur quotidien »
Fait avant 2008 !

Le service existait déjà avec un minibus en location.

Varces la Dynamique

– Mise en place du paiement en ligne et de la gestion par internet de la cantine et du périscolaire »
Fait avant 2008 !

Source : Conseil municipal du 09/01/2007 (lien)

« Varces la Sportive

– Installation de l’éclairage du stade et des terrains de tennis

– Mise à disposition d’un minibus pour les associations de la commune »

Fait avant 2008 !

Réalisé en 2007. Source : Délibération du 2 Octobre 2007 (lien)

Fait avant 2008 !

Fait en 2004, convention précisée lors du conseil municipal du 02/10/2007

Varces la Prévoyante


Achat de 114 hectares de terrain pour constituer une réserve foncière au profit de tous
En réalité, seuls 7 ha non constructibles, plus des friches au bord de l’autoroute ont été achetés sous ce mandat.

Le reste des 114 ha est propriété de la commune depuis très longtemps (Cimetière, Place de la République, Terrain de Foot, Espace Charles De Gaulle…) Réserves Foncières, vraiment ?! Alors que le terrain communal de l’Allée des Platanes vendu à un promoteur immobilier constituait bien une réserve foncière.

Une nouvelle crèche de 25 places Le centre multi-accueil comprend 5 places en crèche et 20 places en halte-garderie. 15 des 20 places en halte garderies existaient avant 2008.
– Construction d’une deuxième crèche en partenariat avec le Ministère de la Défense » Ah bon ? Mais où est-elle???
« Varces la Vertueuse

– Un retour à l’équilibre financier du budget de la commune et de celui des syndicats communaux »

La dette a augmenté de 21,5% pour Varces contre 1% en moyenne pour les communes similaires de la strate.

Source

« Varces l’Eau , la Vie

Construction d’un nouveau réservoir sur le Château d’Allières »

Fait avant 2008 !

Voté par la précédente municipalité et construit par la régie des eaux en 2007.

Alors, comment croire aujourd’hui M. Bellet, quand on voit ce que sont devenues les promesses de 2008 ? Comment croire M. Bellet qui modifie son programme d’une réunion à l’autre et au fil de ses tracts ?! D’où lui vient cette inspiration tardive ?

Les colistiers de « Vivre Varces »